Quand le GR36, le Tour du Mans, le circuit vert d'Yvré et le futur Boulevard Nature se font aux risques et périls des piétons et cyclistes

Publié le 25 Janvier 2018

Les piétons en danger dans la "tranchée de Vaux"
Les piétons en danger dans la "tranchée de Vaux"

Les piétons en danger dans la "tranchée de Vaux"

25/01/2018 Ouest-France - Le journal
http://journal.ouest-france.fr/?utm_source=of&utm_medium=lien&utm_campaign=of-journal&utm_content=col_droite_une 1/2


Quand la randonnée devient un chemin de croix !
Piétons et randonneurs en ont assez de risquer leur vie. Ils lancent une pétition pour obtenir un aménagement sécurisé
sur la départementale reliant Yvré-l’Évêque à Parence.
Pour éviter un drame, l’association Les Chemins en Yvré lance une pétition pour aménager au plus vite une liaison piétonne sur
la D91 au niveau du passage de Vaux.
« Il y a déjà eu des accidents, des piétons renversés mais malheureusement ou heureusement, je ne sais plus quoi penser,
les blessures n’ont pas occasionné de constats de gendarmerie », regrette Bertrand Doucet, président de l’association Les
chemins d’Yvré et habitant du quartier.
La départementale 91, reliant Yvré-l’Évêque à Parence, est très fréquentée par les automobilistes.
Et du coup, les 800 mètres à parcourir entre l’entrée de l’agglomération yvréenne et la route de la Croix sont devenus, pour les
piétons, les randonneurs et les cyclistes, un véritable cauchemar.
« C’est extrêmement dangereux, assure Bertrand Doucet. Il n’y a aucun dégagement sur les bas-côtés.On est contraint de
marcher sur le bord de la route. Un jour, il y aura un très grave accident… »
La route des randonneurs
500 petits mètres à aménager seulement. « Au sommet du talus, sur le côté droit de la route en descendant vers Yvré »,
préconise le président.
Sur cette route, il y a beaucoup de monde à pied. Et pour cause. La D91 est le passage obligé de nombreux chemins de
randonnées : le circuit de la Béroise, le Tour du Mans mais également le fameux GR 36, l’un des multiples chemins vers Saint-
Jacques-de-Compostelle, partant du Mont-Saint-Michel et traversant la Sarthe du nord au sud.
« Avec les habitants de la centaine de maisons construite dans le voisinage, ce sont des centaines de piétons qui, chaque
semaine, emprunte cette tranchée, témoigne Bertrand Doucet.
Une demande qui date
Le problème n’est pas nouveau. On en parle depuis 17 ans. Un projet est bien en cours au Département mais pour l’instant il n’a
toujours pas abouti. Il faut dire que le sujet est complexe, les talus appartiennent à des propriétaires privés. Avant d’entreprendre
des travaux, il faut donc l’accord de tous. Et c’est bien là le problème.
Pourtant très bien équipés pour être vus, gilets fluos et drapeaux, ne suffisent
pas à rassurer les randonneurs des Chemins d’Yvré sur le passage de Vaux.
25/01/2018 Ouest-France - Le journal
http://journal.ouest-france.fr/?utm_source=of&utm_medium=lien&utm_campaign=of-journal&utm_content=col_droite_une 2/2
Aujourd’hui, exaspérés de mettre leur vie en danger, les randonneurs en ont assez d’attendre et veulent débloquer rapidement
la situation.
C’est pourquoi ils souhaitent qu’une enquête d’utilité publique soit ouverte. « Nous ne voulons pas arriver aux
expropriations mais restent-ils d’autres solutions », interroge Bertrand Doucet, qui espère bien cette fois, que leur demande ne
restera pas lettre morte.
Murielle DESMOULINS.
Pétition sur Change.org, recherchez : Yvré-l’Évêque et vous trouverez immédiatement la pétition « Aménagement passage de
Vaux à Yvré-l’Évêque ».

Rédigé par Bertrand DOUCET

Publié dans #Plaquette -balisage -debroussaill et autres ...

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article