la voie verte: de Condé sur Huisne à Alençon à vélo.

Publié le 31 Juillet 2012

Jeudi 26 juillet 2012.

Après la voie verte du Saosnois de nuit et à pied, les Chemins en Yvré expérimentent la voie verte du Perche à vélo avec 36 ° C à l'ombre.

Départ de la gare du Mans par le T.E.R. de 7h 22 pour Nogent le Rotrou, attrapé in extremis. Pas évident de traverser les wagons le vélo à la main.

8 h 15, arrivée à Nogent. Une bonne grimpette nous permet d'admirer les magnifiques paysages de la  vallée de l'Huisne  et de gagner la voie verte après avoir dépassé Condeau; déjà 8 km parcourus.

Enfin nous y sommes! La piste blanche de terre battue lisse comme de l'asphalte s'offre à nous. A droite, l'Huisne et ses méandres, à gauche, un talus boisé de chênes et de frênes. Comme c'est agréable de traverser cette région accidentée sans rencontrer la moindre côte.

Nous dépassons Villiers, Rémalard, Mauves-sur-Huisne, Mortagne.

Midi, la chaleur monte et la selle devient inconfortable; nous décidons de faire la pause-déjeuner: 33 km de voie verte au compteur.

Nous repartons après une heure d'arrêt, direction le joli village de la Mesnière et son église romane où nous faisons une courte halte pour y prendre quelques photos; le soleil est au zénith. Nous avons hâte d'atteindre le Mêle-sur-Sarthe pour trouver une terrasse de café accueillante pour siroter une bière bien fraîche.

Requinqués, nous entamons le dernier tiers de notre périple. En longeant la forêt de Bourse nous dépassons deux charmantes petites gares fleuries et habitées par deux vielles dames.

Environ 3 km avant Alençon la voie verte s'achève et nous regagnons le chef-lieu de l'Orne par de petites routes qui sinuent au milieu de la zone industrielle et de pavillons. A 15 h 25 nous sommes devant la gare, nous avons 1 heure d'attente avant de reprendre le train qui nous dépose au Mans après  plusieurs arrêts dans les petits villages du nord Sarthe.

Jean

 

p> 

Rédigé par association des chemins en yvré

Publié dans #hors des sentiers battus

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article