Le rendez vous à sille le philippe

Publié le 14 Mars 2012

La rando formule tout compris

       Dimanche 11 mars , Marie-Françoise et Françoise (plus que la parité, c’est norma,l le 9  mars étant le journée de la femme) nous ont pilotés sur 2 circuits autour de Sillé-le-Philippe.

62 participants au départ, 69 à l’arrivée (cherchez l'erreur!) Pas étonnant, vu le contexte de la rando.

 Nous sommes arrivés l’après-midi, aussi avons nous manqué"le Rendez-Vous", point d’orgue de la rando, le repas au restaurant. A la reprise de la marche, les randonneurs avaient l’humeur légère et le ventre bien rempli d’un  délicieux pot-au-feu.

       L’après-midi commence par une halte au Château de Passay, lieu fréquenté en son temps par un résident dont nous sommes fiers : Saint Exupéry. Encore une rando culturelle! Jusque-là Marie Francoise l’avait joué classique;  les carcasses de véhicules sur des centaines de mètres, original, mais moyen comme cadre romantique et champêtre... mais on n'avait pas tout vu!...

      Petit à petit, nous devons partager le chemin avec des familles de piétons, de vttistes, des voitures et même des camionnettes, puis nous débouchons sur une compétition de trial. Le spectacle est aussi inattendu que sympa, nous flânons et admirons quelques accrobaties. Marie Françoise surveille discrètement ses ouailles. Après quelques  slaloms entres les voitures, la rando se poursuit. Nous rencontrons une famille qui fait griller des saucisses à l’endroit même où notre guide nous conte une histoire à glacer le sang .

La fosse aux Saneux

Autre site rural évoquant les légendes chères aux conteurs d'autrefois, "la Fosse aux Saneux". Deux jeunes gaillards, les saneux, hongreurs empiriques, étaient également épris de la servante de la ferme de Conhard, une fille d'une beauté fascinante au regard enjôleur. Ils lui donnèrent rendez-vous une nuit de Noël et là se battirent en duel avec leurs couteaux de sacrificateurs de porcs, et, s'étant entretués, tombèrent dans l'excavation laissée par un arbre arraché lors d'une tempête. La corporation des affranchisseux et autres mégeïeux étant, peu ou prou, convaincue de sorcellerie, une légende naquit selon laquelle, chaque nuit de Noël, ce lieu funèbre devait être visité, débroussaillé et sarclé.

 

 

 Drôle d'endroit pour le pique-nique.... 

Après ces rencontres insolites, la rando reprend ses droits, quelques vaches très snobs immatriculées dans

le 9.2 nous suivent un moment avant notre retour à Sillé le philippe et quelque 22 km. 

Marie-Hélène

 

             

Rédigé par association des chemins en yvré

Publié dans #Randonnee du premier dimanche du mois

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article