saint germain de la Coudre rando- reporters du 08 juin 2010

Publié le 11 Juin 2010

IMG 1851

Saint Germain  de la Coudre, petit village niché

dans les  collines du Perche, nous accueille simplement sans fioritures ni tambours ni trompettes, mais l’architecture (garantie d’époque) attire notre attention, la mairie est remarquablement restaurée, elle se repère grâce à une enseigne en tôle découpée suspendue à une potence en fer forgé dans le style médiéval. Les enduits de la façade sont réalisés avec des sables du Perche donnant une couleur jaune orangée nuancée. Très agréable au coup d’œil, c’est plus doux que les teintes artificielles, souvent violentes, utilisées pour la finition des pavillons modernes. Chacun ses goûts !

P6080002P6080001-copie-2.JPG

 Nous avons la chance de découvrir l’église du XIème siècle qui est de toute beauté, elle n’est  pas fermée alors nous en profitons pour faire une visite en règle avant de se lancer dans l’aventure pédestre.

 

P6080004-copie-4.JPGIMG_1856.jpg

La crypte est accessible, attention un minuteur limite l’éclairage à 5 minutes, mais c’est bien suffisant pour en faire le tour et admirer le travail de rénovation et de mise en valeur fait il y quelques années.

A voir !!!

               Après s’être régaler les yeux nous partons vers les bois et collines pour nous dégourdir les jambes.

La météo nous est favorable, seulement quelques gouttes viennent nous rafraîchir, rien de bien grave, à chaque averse nous sommes plus ou moins abrités et la pluie ne dure que quelques minutes, donc pas de soucis, le temps de sortir les capes tout est revenu dans l’ordre et s’est reparti !

              Nous traversons de superbes zones boisées dont les chemins sont larges et bien dégagés, le sous-bois nous offre sa protection. Seuls, les dénivelés très fréquents, le Perche oblige, ralentissent notre allure. Le bonheur est dans la forêt et aussi dans les prés, il suffit pour s’en convaincre de voir les chevaux de course tous plus beaux les uns que les autres, le poil luisant respirant la santé, il ne manquait, à notre plus grand regret, que les « jockeys »  pour faire évoluer ces magnifiques coursiers sur les pistes d’entraînement. Tans pis pour nous, il faut être là très tôt pour les voir s’entraîner à la fraîche !

 

 

          De chemins en forêts et de forêts en campagne nous voilà arrivé à l’Hermitière, commune d’environ 200 âmes, dont on a très vite fait le tour du centre bourg. Sauf que l’averse nous oblige à trouver refuge sous l’abri en bois au fond de la place, servant d’abri bus, de tableau d’affichage et de cabine téléphonique, oui, il en existe encore et qui fonctionne toujours, surprenant, rare, mais réel. En attendant que la pluie s’arrête notre attention est attirée par de grandes pancartes peintes en noir et sur lesquelles ont peut y lire le mécontentement de certains administrés. Nous allons voir cela de plus près et là surprise les volets sont chargés de textes très évocateurs et plein d’humour qui ne doivent à notre avis pas être bien perçu par les dignitaires de la commune. Laissons les contestataires s’exprimer, tout cela ne nous regarde pas alors nous filons vers d’autres horizons.

 

 

       Le ciel s’est dégagé et les derniers kilomètres nous tendent les bras, « chouette ça descend, c’est super ! ». Pas longtemps, les monts et les vaux sont toujours présents et les jambes sont un peu lourdes, surtout après cet arrêt non programmé. Un guignier couvert de beaux fruits rouges nous nargue et provoque des envies à tel point que certaines des marcheuses (je ne veux pas dénoncer) auraient été capables d’arrêter l’équipe d’entretien de la commune pour leur demander une échelle…elles nous ont même demander de trouver une solution pour aller cueillir ces superbes grappes de boules rouges et brillantes sous les rayons du soleil. Où va-t-on ?

     Simplement encore un petit effort et nous voilà rendu au terme de cette rando, soudain notre vénéré guide propose une variante (comme d’hab !) mais celle-ci à de particulier d’être négative par rapport aux autres fois ce qui est positif c’est qu’elle raccourci le trajet, une première pour un mardi, nous sommes un peu choqués, mais bon il faut bien en finir avec ce parcours et surtout ne pas dépasser les 24 bornes.

IMG_1877.jpgP6080016-copie-2

 

 Le château de l'Hermitière

 

 

Et voilà encore une de faite et une super journée de passée…Merci Daniel.

Herté

 P6080021-copie-1

P6080018

 

Ne pas se fier aux panneax, les distances indiquées ne correspondent pas avec celles de D.

Il ne travaille pas avec la même échelle.

 

 P6080009

 

Rédigé par association des chemins en yvré

Publié dans #les rando du mardi

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article